Durabilité

La FENIP a organisé en partenariat avec le SIPPO, la deuxième Conférence sur les enjeux de la durabilité du secteur de la transformation des produits de la mer au Maroc, au profit des acteurs du secteur et autres parties prenantes. Cette conférence s’est tenue le 10 mars 2022 à partir de 15h en mode hybride. Elle a été animée par des experts nationaux et internationaux autour des thèmes suivants : ✔Durabilité des ressources halieutiques au Maroc. ✔Développement de l’aquaculture marine : Enjeux économique, environnemental et social. ✔Optimisation des chaines de valeur halieutique au Maroc.

Durabilité

Durabilité

Pourquoi la Durabilité ?

La notion de développement durable met en exergue la nécessité pour tout développement humain de répondre aux besoins du présent sans compromettre les capacités des générations futures à répondre aux leurs. De ce fait, les effets à long terme de nos interventions d’aujourd’hui doivent être pris en compte pour que les générations futures puissent elles aussi satisfaire leurs besoins.

Le développement durable exige donc un changement structurel à long terme de notre système économique et de notre société afin d’adapter notre consommation de ressources et d’environnement à un niveau supportable à long terme tout en préservant une économie performante et une société solidaire. Pour satisfaire nos besoins matériels et immatériels, nous avons donc besoin d’une économie prospère et d’une société solidaire sur le plan humain mais aussi avec la nature.

Dans les secteurs de l’économie bleue, y compris le secteur des pêches et de l’aquaculture, la durabilité est primordiale. Elle exige une exploitation rationnelle des ressources halieutiques, qui leur permet de se régénérer et de se reproduire à des niveaux de rendement économiquement rentables, mais écologiquement soutenables. Il y a encore cinquante ans, on considérait que le milieu marin et ses ressources halieutiques étaient inépuisables et qu’on pouvait se servir sans souci pour le futur. Même de nos jours, on continue à surexploiter la mer et à l’utiliser comme un dépotoir où finissent les déchets des activités humaines, industrielles et agricoles. Plus de 30 % des stocks de poissons sont surexploités. Les engins de pêche les plus agressifs sur la faune et la flore marine continuent à être déployés et plusieurs pays côtiers en voie de développement font encore l’objet de braconnage et de pêche illicite.

Actualités

Durabilté

5 septembre 2022

FIP Anchois

Un projet d’amélioration de la pêcherie (FIP en anglais) fournit un cadre permettant à une pêcherie de travailler à une éco-certification, telle que MSC. Une […]

5 septembre 2022

Charte des Bonnes pratiques de la durabilité

Dans le cadre de ses actions en faveur de la durabilité dans le secteur des industries de transformations et de valorisation des produits de la […]